Jérôme Le Royer de la Dauversière (2/2)

Deuxième partie de 2 vidéos consacrées à ce grand mystique du 17e siècle, fondateur de la ville de Montréal et des soeurs Hospitalières de St-Joseph.

« Extase de Jérôme dans la cathédrale Notre-Dame de Paris : il voit la Sainte Famille / La rencontre importante de l’abbé Jean-Jacques Olier / Marie de La Ferre et la naissance des Hospitalières de St-Joseph / Rénovation de l’hôpital de La Flèche / La société Notre-Dame de Montréal / Acquision de l’île de Montréal et recherche des colons / Paul de Chomedy de Maisonneuve / Jeanne Mance / Traversée pour Québec en 1641 et arrivée à Montréal le 17 mai 1642 / Fondation de 3 communautés en France / Fondation de l’Hôtel-Dieu de Montréal / Arrivée des 3 premières Hospitalières de St-Joseph à Ville-Marie en 1659. »

Cette terre
paroles & musique : Gino Fillion 

(chanson composée pour le vénérable Jérôme Le Royer de La Dauversière
 qui a vécu du 18 mars 1597 au 6 novembre 1659.
 Il fut fondateur de la ville Montréal et des Soeurs Hospitalières de St-Joseph.)

Cette terre, belle et féconde
Ce coeur d’Amérique
Cette terre, pure, qui prolonge
Une foi authentique
Cette terre, ce Nouveau Monde
Au parcours d’Atlantique
Cette terre donnée en songe
Dans une âme héroïque

Du profond de son âme
Le Très-Haut se dévoile

Cette foi, belle et profonde
Devant l’inaccessible
Cette foi, sûre, qui se fonde
Sur un Dieu indicible
Cette foi qui peut confondre
Déjouant l’impossible
Cette foi qui veut se fondre
À ce coeur disponible

Cet amour et cette voix
Aux accents prophétiques
Cet amour marqué cent fois
Par des gestes angéliques
Cet amour, malgré le poids
Des entraves maléfiques
Cet amour causant l’émoi
Comme un chant pathétique

Dieu se dévoile

Gino Fillion – composée le 24 avril 1998

TAGS: , , , , , ,

0 commentaires

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire